#19 Les gens qui disent aux enfants que le Père-Noël n’existe pas

C’est une étape importante dans la vie, un souvenir indélébile qui a été émotionnellement très fort. Qui n’a jamais raconté autour d’une blanquette la manière dont la nouvelle a été annoncée ? La question que nous on se pose, c’est plutôt ce qui passe dans la tête de ceux qui font ce terrible aveu. Qu’est-ce qui peut bien les pousser à passer à l’acte ?

Cas N°1 :  les “oups”

On vous l’a pourtant souvent répété, il faut tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler ! Bah voilà ! Encore une fois, vous avez pas fait attention à qui vous vous adressiez ou aux personnes autour de vous. Du coup, c’est le petit Matéo qui est tout triste maintenant d’apprendre cette nouvelle si soudainement. 

Sentence : Juste un doigt. On le sait tous que c’est un sujet sensible, qu’il ne faut pas aborder à la légère. Mais en vrai, si vous le faites le soir de Noël, ça rajoute la petite pointe de drama qu’on adore ! 

#19 Les gens qui disent aux enfants que le Père-Noël n’existe pas

Cas N°2 :  Les altruistes

Parce qu’il faut qu’un jour les enfants l’apprennent, ils se disent que ce sera mieux si ça vient d’eux. Ils ont préparé leur discours à l’avance, l’ont répété et corrigé à de multiples reprises en espérant que ça fasse le moins de mal possible. Malheureusement, cette nouvelle reste toujours un des plus gros chocs de notre vie. 

Sentence : Coeur sur vous. C’est honorable de passer pour le méchant de l’histoire. 

#19 Les gens qui disent aux enfants que le Père-Noël n’existe pas

Cas n°3 :  Ceux qui en rigolent

“Quoi ? Tu crois vraiment que le Père-Noël existe ? T’es trop bête !” Le pire, c’est qu’ils se marrent de ton désarroilorsqu’ils te dévoilent la supercherie. On peut supposer que c’est parce qu’eux ne s’en sont toujours pas remis de la nouvelle qu’ils préfèrent agir comme ça. 

Sentence : Un an de goulag. Ça t’apprendra à te moquer des autres !

#19 Les gens qui disent aux enfants que le Père-Noël n’existe pas

Cas N°4 : Pour faire pleurer

Ces gens-là ne vivent qu’au travers des cris et des larmes des autres. Et on l’impression que ça les réjouit encore plus quand ça vient d’un enfant. Ils te balancent le truc sans pincettes et d’un ton sec. On peut même les voir le sourire aux lèvres quand la petite Emma s’enfuit en pleurant dans les bras de sa mère.

Sentence : Peine de mort. C’est vraiment vilain de vouloir détruire la magie de l’enfance !

#19 Les gens qui disent aux enfants que le Père-Noël n’existe pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *